Yearly Archives - 2020

TOURNÉE PRÉSIDENTIELLE : POBE

15ème journée de la Tournée du Président Patrice TALON dans les communes du Bénin.

Pobè est la deuxième commune du département du Plateau à accueillir ce début d’après-midi du mardi 1er décembre 2020 le Président Patrice TALON pour la quinzième journée de sa tournée de reddition de compte à ses concitoyens.

C’est le siège de l’hôtel de ville qui a servi de cadre à la rencontre d’échanges.

Retrouvez ici la vidéo de l’arrivée du Président TALON à Pobè.

*Vous pouvez suivre la tournée présidentielle en temps réel sur*  https://twitter.com/PresidenceBenin

TOURNÉE PRÉSIDENTIELLE : KETOU

15ème journée de la Tournée du Président Patrice TALON dans les communes du Bénin.

Kétou est la première commune du département du Plateau à accueillir ce mardi 1er décembre 2020 le Président Patrice TALON pour la quinzième journée de sa tournée de reddition de compte à ses concitoyens.

C’est le siège de l’arrondissement centre qui a servi de cadre à la rencontre d’échanges.

Retrouvez ici la vidéo de l’arrivée du Président TALON à Kétou qui vibrait aux rythmes d’animations culturelles diverses.

*Vous pouvez suivre la tournée présidentielle en temps réel sur* https://twitter.com/PresidenceBenin

 

TOURNÉE PRÉSIDENTIELLE : Djougou, la cité de Kpétoni, commune la plus peuplée du septentrion

La commune de Djougou, terre natale du ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Abdoulaye Bio TCHANÉ, chef lieu du département de la Donga, est une ville située au Nord-Ouest du Bénin, aux portes du massif montagneux de l’Atacora, à environs 461 km de Cotonou. Elle couvre une superficie de 3966 km2, est limitée au Nord par les communes de Kouandé et de Pehunco, au Sud par la commune de Bassila, à l’Est par les communes de Sinendé, N’dali, et Tchaourou, à l’Ouest par Copargo et Ouaké.

Sur le plan administratif, le Maire Malick Gomina dirige cette commune qui est la plus peuplée du septentrion et subdivisée en 12 arrondissements que sont…

*Appréciez la découverte de Djougou sur le lien* => https://www.gouv.bj/actualite/964/destination-benin—djougou-cite-kpetoni–commune-plus-peuplee-septentrion./

 

TOURNÉE PRÉSIDENTIELLE : Cobly, discrète mais imposante par son relief et sa végétation

Dans le département de l’Atacora au Nord du Bénin, entre la frontière Est du Togo et la commune de Tanguiéta, il y a COBLY.

Cobly est une commune d’environ 852 km2, limitée au sud par Boukoumbé et au Nord par Matéri. Quatre arrondissements (Cobly, Kountori, Tapoga et Datori) la composent soit 36 villages pour un peu plus de 80.000 habitants. Dans sa population constituée à 70% de berbères, on dénombre

*Découvrez Cobly sur* => https://www.gouv.bj/actualite/962/destination-benin—cobly—discrete-mais-imposante-relief-vegetation/

TOURNÉE PRÉSIDENTIELLE : MATÉRI, symbole de l’authenticité ethnique

La commune de Matéri, située au nord-ouest du Bénin, à 627 km de Cotonou est une destination prisée pour les touristes.

Matéri est ancrée dans le département de l’Atacora, qui a ce privilège de la nature d’abriter, avec deux autres communes sœurs, le parc national de la Pendjari, un des plus remarquables attraits touristiques du Bénin qui couvre 275 000 ha, et qui reste à ce jour,  l’une des plus belles réserves de l’Afrique de l’Ouest, depuis 1961. Prise seule, la commune de matéri couvre une superficie de 1740 Km2, et est découpée en six (06) arrondissements à savoir : Dassari, Gouandé, Matéri, Nodi, Tantéga et Tchanhoun-Cossi qui à leur tour sont éclatés en 55 villages. Le territoire est administré par le maire, Robert Wimbo Kassa qui vient d’intégrer avec son équipe, un nouvel hôtel de ville. Matéri, c’est également une terre de sportifs pour son altitude élevée. C’est donc sans surprise que ce territoire soit celui d’origine de *l’athlète béninoise Noélie YARIGO*.

*Tous les détails sur Matéri vous attendent sur le lien* => https://www.gouv.bj/actualite/960/

TOURNÉE PRÉSIDENTIELLE : Natitingou, la cité de Nanto, commune aux cascades envoûtantes.

Nati, ainsi qu’on l’appelle communément est, sans ambages, l’une de ces merveilles qui font du Bénin une destination touristique de rêve.

Cette commune de 3 045 km² située au Nord-Ouest du Bénin est célèbre par ses attraits touristiques divers et variés et son relief impressionnant.

Nati, c’est aussi cette impressionnante chaîne de montagnes dont l’Atacora est le point culminant. Entre autres sites touristiques très attractifs, on y trouve les chutes de…

*Découvrez Natitingou en cliquant sur le lien* => https://www.gouv.bj/actualite/954/

TOURNÉE PRÉSIDENTIELLE : Kouandé, le trésor caché des bagana aux pieds de l’Atacora

La commune de Kouandé, encore appelée la Cité des Bagana, où les chevaux sont artistiquement accoutrés et dressés pour la parade lors des fêtes identitaires, est située à 542 km de Cotonou, plus précisément au Nord-Ouest du Bénin. Elle est solidement incrustée dans le massif montagneux de la chaîne de l’Atacora, spécificité géographique qui donne son nom au département. La commune de Kouandé qui..

*Découvrez Kouandé en cliquant sur le lien* =>

https://www.gouv.bj/actualite/955/destination-benin—kouande-tresor-cache-bagana-pieds-atacora/

TOURNÉE PRÉSIDENTIELLE : Banikoara, cœur de l’or blanc béninois.

En tête du classement des communes du Bénin, sur le plan de la production du coton, Banikoara est une commune du département de l’Alibori.

Elle compte 10 arrondissements que sont : Banikoara, Founougo, Gomparou, Goumori, Kokey, Kokiborou, Ounet, Somperoukou, Soroko, Toura.

Ces arrondissements couvrent une superficie de 4 383 km2 sur laquelle vit une population de plus de 246 575 habitants. Bio Sarako TAMOU en est le Maire depuis le 06 Juin 2020, date de sa réélection pour la quatrième mandature de l’ère de la décentralisation au Bénin.

De cette commune dont l’économie repose sur l’agriculture, il faut retenir que…

*Allons à la découverte de Banikoara sur le lien* => https://www.gouv.bj/actualite/953/

Rentrée diplomatique 2020-2021 : Le corps diplomatique informé de la pertinence de la réforme du système partisan

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Aurelien AGBENONCI a procédé, le mardi 27 octobre 2020, à l’ouverture officielle de l’année diplomatique 2020-2021.’’La réforme du système partisan au Bénin’’ est le thème de cette rentrée solennelle qui a connu la participation du Garde des Sceaux, ministre de la Justice et de la Législation, Monsieur Séverin QUENUM, du ministre de la Communication et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement, Alain OROUNLA  et du Président de la Commission des Lois, de l’Administration et des Droits de l’Homme de l’Assemblée Nationale, Orden ALLADATIN.

Dans son adresse au corps diplomatique, le ministre Aurelien AGBENONCI a rappelé que l’une des raisons d’être des briefings, est de donner au corps diplomatique et consulaire la lecture du Gouvernement sur les évènements importants de la vie politique nationale et internationale et de permettre à ses membres d’avoir des réponses précises aux préoccupations légitimes qu’ils pourraient avoir. Il s’agit aussi de leur permettre d’avoir une lisibilité sur des décisions et actes que prend le Gouvernement. Il a situé le contexte du choix du thème de la rencontre en indiquant que l’actualité nationale est tout happée par l’élection présidentielle du dimanche 11 avril 2021 conformément au calendrier de la CENA. Une question qui occupe de plus en plus les esprits et suscite les commentaires les plus divers.

La préoccupation du Gouvernement est d’organiser des élections libres, transparentes et apaisées. Cela dépend non seulement du cadre légal, du professionnalisme des Institutions qui en ont la charge mais aussi de la bonne compréhension du processus qu’ont les parties prenantes, les citoyens, les électeurs. ‘’Cela dépend aussi de la bonne compréhension de la réalité de nos textes que peuvent avoir, nos amis que vous êtes. Il est important, dans le souci de transparence et de meilleure communication, que nous puissions vous parler et vous dire dans quelle épure nous évoluons pour pouvoir accomplir cet acte majeur de notre vie démocratique’’ a fait remarquer le ministre AGBENONCI.

Puisqu’il s’agit d’une séance visant à éclairer la lanterne du corps diplomatique, le Président de la Commission des Lois à l’Assemblée nationale a fait le point de tous les textes de lois qui encadrent désormais la vie politique béninoise. Il a expliqué point par point le processus mis en place et les mécanismes ayant abouti à leur vote.

A son tour, le Garde des Sceaux, ministre de la Justice et de la Législation, Séverin Maxime QUENUM a souligné qu’en plus des motifs de rationalisation des dépenses, le couplage des élections dorénavant en République du Bénin, se justifie par la volonté du pays de disposer du temps nécessaire pour se consacrer au développement.

Quant au Ministre de la Communication et de la Poste, Porte-parole du Gouvernement, Alain OROUNLA, il est revenu sur la genèse de la création des partis politiques au Bénin. Selon lui, c’est la rationalité qui sous-tend le processus législatif ayant conduit au vote de ces différents textes sur lesquels le Bénin va organiser sa vie politique pendant de nombreuses décennies. ‘’Il y avait un consensus, pour ne pas dire, l’unanimité sur la nécessité de rationaliser les partis politiques et de remettre le parti politique au cœur de l’action politique’’ a-t-il ajouté.

D’autres explications sur le libre parrainage, le poste de Vice-président ont été données au corps diplomatique qui a compris mieux que par le passé, la pertinence de la réforme du système partisan au Bénin.

https://www.gouv.bj/actualite/912/