The Embassy of BENIN in USA

Démarrage opération de recensement Ravip aux États-Unis d’Amérique

COMMUNIQUE

L’Ambassade de la République du Bénin à Washington, D.C a le plaisir de rappeler comme indiqué dans son précédent communiqué aux membres de la Diaspora béninoise résidant aux Etats-Unis d’Amérique qu’une mission de l’Agence Nationale d’Identification des Personnes

(ANIP) arrive effectivement à Washington, DC le lundi 28 novembre 2022 afin de former et d’installer les kits d’enregistrement au Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (RAVIP).

Pour ce faire, l’Ambassade invite les compatriotes qui souhaitent se faire enrôler à prendre rendez-vous par courriel à : ambassade. washington@gouv.bj en précisant les noms prénoms, adresses, numéro de téléphone ou au 202 232 6656 au plus tard le vendredi 25 novembre 2022.

Pour l’enrôlement proprement dit, les compatriotes doivent se munir de leur passeport, ou de l’acte de naissance ou de la carte consulaire.

Les formalités d’enrôlement vont se dérouler à la Chancellerie sise à « 2124 Kalorama Rd NW

Washington, DC 20008 ».

Les frais d’établissement du Certificat d’identification Personnelle, de l’acte de naissance sécurisé et de la carte d’identité biométrique s’élèvent à trente (30) dollars.

L’inscription au Registre national des personnes physiques donne droit aux Béninois de la diaspora d’obtenir les documents d’identification ci-après :

  • l’acte de naissance sécurisé;

  • le certificat d’identification personnel CIP;

  • la carte d’identité biométrique;

  • le certificat de célibat et de coutume.

L’Ambassade prie les membres de la communauté de bien vouloir assurer une large diffusion de cette information.

Fait à Washington, D.C, le 21 novembre 2022

L’Ambassadeur

Communiqué RAVIP

COMMUNIQUE

L’Ambassade de la République du Bénin à Washington, DC porte à la connaissance des membres de la Diaspora béninoise résidant aux Etats-Unis

d’Amérique qu’une mission de l’Agence Nationale d’Identification des Personnes arrive à Washington, DC le lundi 28 novembre 2022.

Cette mission va procéder au cours de son séjour à la formation des cadres de l’Ambassade et à l’installation de Kit d’enregistrement au Recensement Administratif à Vocation d’Identification de la Population (RAVIP).

Dans ce cadre et à titre exceptionnel, les compatriotes pourront se faire enrôler à partir du 28 novembre 2022 par ladite mission. A cet effet, la carte consulaire, le Passeport ou l’acte de naissance constituent les pièces à fournir par les compatriotes désireux de se faire enrôler.

Par ailleurs, tenant compte du fait que la communauté béninoise se trouve

sur toute l’étendue du territoire américain, un dispositif de prise de rendez-vous

sera communiqué ultérieurement par l’Ambassade afin de permettre une gestion optimale des conditions de l’enrôlement.

Les formalités d’enrôlement vont se dérouler à la Chancellerie sise à «2124 Kalorama Rd NW Washington, DC 20008 ».

L’Ambassade prie les membres de la communauté de bien vouloir assurer une large diffusion de cette information.

Fait à Washington, D.C, le 16 novembre 2022

L’Ambassadeur

Jean-Claude do REGO

RAVIP – Opérations d’enrôlement pour les béninois vivant aux Etats-Unis d’ Amérique

COMMUNIQUE

                  L’Ambassade de la République du Bénin à Washington, D.C a le plaisir d’informer les  membres de la Diaspora béninoise résidant aux Etats-Unis d’Amérique que l’Agence Nationale d’Identification des Personnes (ANIP) envisage d’effectuer prochainement une opération de recensement administratif à vocation d’identification de la population (RAVIP) pour les béninois vivant aux Etats-Unis d’ Amérique dans le  cadre de la mise en œuvre de la loi n 2017-08 du 19 juin 2017 portant identification des personnes physiques en République du Bénin.

                   A cet effet, l’Ambassade invite les compatriotes qui souhaitent se faire enrôler à s’inscrire exclusivement par courriel à: ambassade.washington@gouv.bj en précisant les noms prénoms, adresses, numéro de téléphone et la copie de la page identitaire du passeport ou du certificat de nationalité ou de la carte consulaire au plus tard le vendredi 19 août 2022.

                   Cette opération d’enrôlement vise à permettre aux compatriotes de la diaspora de bénéficier dans les mêmes conditions qu’au Bénin des multiples avantages offerts par l’inscription au Registre national des personnes physiques notamment l’attribution d’un numéro personnel d’identification (NPI) qui garantit la sécurisation de leurs actes d’état civil et facilite l’accès à l’ensemble des e-services disponibles sur le portail dédié de l’ANIP  https://eservices.anip.bj ainsi que sur le portail national des services publics https://service-public.bj.

                   L’inscription au Registre national des personnes physique donne droit aux Béninois de la diaspora d’obtenir les documents d’identification ci-après :

-l’acte de naissance sécurisé ;

-le certificat d’identification personnel CIP ;

-la carte d’identité biométrique ;

-le certificat de célibat et de coutume.

                     L’Ambassade tiendra informer les membres de la communauté de tout nouveau développement.

Fait à Washington, D.C, le 9 août 2022

L’Ambassadeur

Jean-Claude do REGO

Un programme de pérénnisation des acquis et de promotion du capital humain, qui se décline à travers des réformes et des projets structurants

🚨 *DÉCOUVREZ ET TÉLÉCHARGEZ LE PROGRAMME D’ACTION DU GOUVERNEMENT 2021-2026*

 

Un programme de pérénnisation des acquis et de promotion du capital humain, qui se décline à travers des réformes et des projets structurants.

Ce programme a pour objectif d’accélérer le développement économique et social du Bénin.

🛑 Il est structuré en :

*- 3 pilliers subdivisés en 7 axes*

*- 21 secteurs principaux*

*- plus de 200 projets*

                                                                             *- 90 réformes*

🌐 *Pour tout savoir sur le PAG 2021-2026, les réformes, les projets, la mise en œuvre, le cadre institutionnel, les mesures incitatives pour l’investissement, les projets par commune, …etc., rendez-vous sur le tout nouveau site web dédié à l’adresse =>*  https://beninrevele.bj

Audience : Visite de courtoisie du nouvel Ambassadeur du Mali à Washington, DC.

ICI LE BÉNIN 🇧🇯

L’Ambassadeur du Bénin près les États-Unis d’Amérique son Excellence Jean-Claude do Rego a    reçu en audience ce mercredi 3 août 2022 le nouvel Ambassadeur de la république du Mali près les États-Unis d’’Amérique son Excellence M. Sékou Berthe.

C’était  une visite de courtoisie qui aura permis aux deux diplomates d’échanger sur des questions d’intérêt commun.

Nommé le 25 février 2022, Monsieur Sékou Berthe est arrivé à Washington, DC le 27 mai 2022.

Service Culturel.

Dévoilement de 3 monuments dans l’espace public : L’ode de Patrice TALON au patriotisme et à la fierté nationale

Le Président de la République, Monsieur Patrice TALON, a présidé le samedi 30 juillet 2022, la cérémonie de dévoilement de trois monuments.

Bio GUERA, l’Amazone et le monument aux Dévoués, font désormais partie intégrante du grand ensemble que constitue « le patrimoine culturel immobilier national, les biens culturels immeubles et le patrimoine naturel à caractère culturel » du Bénin. La cérémonie de dévoilement des trois joyaux, a connu la présence de l’ancien Président Nicéphore SOGLO, des Présidents des Institutions de la République, des membres du Gouvernement, du parlement, des représentants du Corps diplomatique accrédités au Bénin, des représentants de la chefferie traditionnelle et de la société civile.

L’érection des trois monuments s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Action du Gouvernement (PAG 2021-2026) notamment la valorisation du patrimoine naturel, historique et culturel, de réappropriation de l’histoire et du développement des pôles touristiques au Bénin.

Lire l’article intégral sur ce lien => https://presidence.bj/actualite/comptes-rendus/254/

Retrouvez, en téléchargement libre sur les liens ci-dessous, les photos officielles des cérémonies de dévoilement des 3 monuments (Monuments Bio Guera, Amazone et aux Dévoués) dans l’espace public à Cotonou, ce samedi 30 juillet 2022 :

– Dévoilement du monument Bio Guera => https://bit.ly/3JfAvWN

– Dévoilement du monument Amazone => https://bit.ly/3POxEqg

– Dévoilement du monument aux Dévoués => https://bit.ly/3cUj2H6

PRESS RELEASE ON E-VISA

 

COURTESY TRANSLATION

PRESS RELEASE

The Embassy of the Republic of Benin in Washington, D.C. would like to inform e-visa applicants of the following:

Some individuals and companies have, alternatively to the e-visa application platform by the Government of Benin, created websites to provide intermediation services in obtaining the Beninese visa and usurp the authority of the visa issuance platform, thereby resulting in additional costs or loss of fees incurred by the applicants.

Given the situation, the Government of Benin has, among other things, taken steps to secure the official website, optimize the search engines indexing and file domain names similar to the official websites’ address.

These precautionary measures may not be sufficient to curb this phenomenon, therefore the Embassy is calling for greater vigilance from visa applicants and would like to remind them that the official website address for the entry visa and tourist visa in Benin is as follows: www.evisa.gouv.bj

 Done in Washington, D.C., on July 22, 2022

 

The Ambassador

Jean-Claude do REGO

Charles AHOVISSI, the Beninese artist, dancer, and director turned heads in Omaha, Nebraska by performing a Beninese cultural dancing show.

APC/ 07-11-22

On Saturday, July 9, 2022 hundreds of Americans met at the big hall named Omaha Community Playhouse in the capital city of the State of Nebraska (USA). This is the result of the aura and the regard in which the Beninese artist and his group are held in Omaha.  This event, which was underscored by a great show preceded by an exhibition and sale of Beninese and other African craft products, only helped enhance the glowing reputation the Beninese artist has been enjoying.

For this delightful event and moment of fun, which provided an opportunity to share the cultural diversity of Benin, a repertoire of music and dances from all the regions in Benin have kept the audience on the edge of their seats for over two hours without interruption. In essence, the “TIKPERE” show for the defense of the culture and history of Dahomey performed several dances including “Tipinti”, “Sakpata dance”, “Adjogan” and a showing by “Zangbeto”.

In a decor with subdued lighting, a dozen of Togolese, Beninese, and American dancers, dressed in traditional attire, performed a choreography structured by a continuous sequence in an electrifying atmosphere.

The presentation of the show summarizes the depth and sacred nature of the traditional dance and worship of Benin against a backdrop of the excessive curiosity of two young American men who traveled to Africa to reconnect with the culture of their ancestors. And as if it was just a matter of dancing, they tried to join the group of dancers without any prior initiation. It was at that point that they suffered punishment for violating the existing rules. However, through the intervention of the head of family who was on the premises, they were initiated and were finally able to join the group; A way to show that our cultural values are irrevocable, and no one has the right to desacralize our traditions. A production smoothly executed by American artists trained and coached by Charles AHOVISSI.

Promoting Beninese culture in the United States

“Beninese culture is the basis of my training and after several years at the Ballet National and at Super Anges in Benin, I wouldn’t want to do anything else in the United States”, says Mr. AHOVISSI when we met him during the rehearsals at the youth center on the eve of the event. Sweating profusely after an evening spent on adding the finishing touches, he barely had enough time to introduce his group, which consists of about 20 African American men and women, including three born in the United States. Among them, there are about ten tam tam players, gongs, and castanets as well as male and female dancers. Hundreds of costumes lined up on either side of the rehearsal room. This alone shows how serious and professional the group has been for several years under the leadership of Charles AHOVISSI.

“My joy is expressed everyday when have to share the stage with this group and share our emotion by performing the dancing steps from Beninese culture” adds a smiling AHOVISSI who while directing points out that “by creating the African Culture Connection Foundation, I believe that in addition to promoting my home country’s culture, I can strive towards making sure that our culture doesn’t disappear.” As we’re talking, Charles with a gesture stops the dancing again and instructs his dancers to “start over!” He corrects a few dancing steps, rewinds the music before pointing out the mistakes and instructing the singers on how to articulate some expressions.

Luc Aho the co-founder, and guest of the African Culture Connection Foundation who flew from Paris specifically for the event, on occasion, showed his approval by nodding in the affirmative to Charles instructions. Later, he told us “Charles is doing great things for the promotion of our culture and we are planning to take on new projects here.”

 

Benin/USA- Culture : L’artiste danseur et metteur en scène béninois Charles AHOVISSI crée la sensation à Omaha dans l’Etat du Nebraska en offrant un spectacle de danse culturelle du Bénin 🇧🇯

APC/ 11-07-2022

Le samedi 9 juillet 2022, la grande salle dénommée Omaha Community Playhouse dans la plus grande ville et capitale de l’Etat du Nebraska aux États-Unis d’Amérique a été le lieu de convergence de centaines d’américains. Un déplacement qui est la résultante de l’aura et de la considération dont jouissent l’artiste béninois et sa troupe dans cette ville américaine. Et encore une fois celui-ci a confirmé tout le bien qu’on pensait de lui à travers un grand spectacle précédé d’une exposition vente des produits et objets d’arts du Bénin et d’autres pays du continent.

Pour ce grand moment de plaisir et de partage de la diversité culturelle béninoise, un répertoire d’une dizaine de musiques et danses de toutes les régions du Bénin ont servi à tenir le public en haleine pendant plus de deux heures sans interruption. Du « tipinti » au « Sakpata dance » en passant par « Adjogan » avec à la clé la sortie de « Zangbeto », c’était la substance du spectacle « TIKPERE » pour la défense de la culture et de l’histoire du Dahomey.

Dans un décor de lumière tamisée, une douzaine de danseurs béninois, togolais et américains traditionnellement vêtus ont proposé des enchaînements de chorégraphies dans une ambiance survoltée.

La mise en scène de ce spectacle relate la profondeur et le caractère sacré des danses et cultes traditionnels du Bénin avec en toile de fond la curiosité trop poussée de deux jeunes américains venus en Afrique pour se reconnecter avec l’histoire de leurs ancêtres. Et comme s’il s’agissait juste de danse pour eux, ils ont essayé de rejoindre le groupe de danseur sans aucune initiation. C’est alors qu’ils ont été châtiés pour avoir enfreint les règles établies. Mais grâce à l’intervention du chef de famille présent sur les lieux du spectacle ils ont été initiés pour enfin rejoindre le groupe de danseurs. Une manière de rappeler que nos valeurs culturelles sont inamovibles et que nul n’a le droit de désacraliser nos traditions. Une mise en scène rondement exécutée par des artistes américains formés et encadrés par Charles AHOVISSI.

*La promotion de la culture béninoise aux États-Unis d’Amérique*

« La culture béninoise est le socle de ma formation et après plusieurs années au ballet national au Bénin puis aux super Anges, je ne saurais faire autre chose aux États-Unis d’Amérique » a affirmé monsieur AHOVISSI prenant une pause lors de la répétition de la veille lorsque nous l’avions rencontré au centre des jeunes de la ville. Tout en sueur après une soirée de révision des derrières touches du spectacle du lendemain, il avait à peine le temps de marquer une pause pour nous présenter sa troupe. Un groupe d’une vingtaine d’hommes et de femmes en majorités des Américains d’origine africaine et trois américains de souche. Parmi eux on dénombre une dizaine de joueurs de tam-tam, gons et castagnettes puis des danseurs et danseuses. Des centaines de costumes alignés de part et d’autre de la salle de répétition illustrent à suffisance le sérieux et le professionnalisme de ce groupe sous la direction de Charles AHOVISSI depuis plusieurs années.

« Ma joie tous les jours c’est quand je me retrouve avec cette équipe pour partager la scène et exprimer notre émotion en reprenant les pas de danse de la culture béninoise » soutient l’artiste souriant qui tout en donnant des consignes rappelle qu’ « en créant cette fondation African Culture Connection, je pense pouvoir promouvoir non seulement la culture de mon pays d’origine, mais surtout refuser que notre culture disparaisse. »

Et au cours de nos échanges Charles d’un geste, fait arrêter la danse à nouveau : « Répétez ! Reprenez !… » Il corrige quelques mouvements, revient sur le son et fait remarquer des erreurs aux artistes sur le podium avant d’insister sur l’articulation de certaines expressions en direction des choristes.

Luc Aho le deuxième formateur et invité de la Fondation African Culture Connection venu de Paris spécialement pour la circonstance acquiesce de la tête en signe d’approbation par moment les indications de Charles. Celui-ci nous affirmera plus tard « Charles fait de très bonne chose ici pour la promotion de notre culture et j’envisage avec lui de nouveaux projets ici. »

 

APC- Service Culturel (2022)

BENIN/BANQUE MONDIALE : Accès à l’eau potable pour les populations en milieu rural au Bénin

BENIN/BANQUE MONDIALE : Le Bénin obtient un financement additionnel de 250 millions pour poursuivre son opération d’accès à l’eau potable pour les populations en milieu rural

Vendredi 1/07/2022:  La Banque mondiale a approuvé ce jeudi un financement additionnel de 250 millions de dollars pour permettre au Bénin de poursuivre son vaste programme d’accès à l’eau pour les habitants des zones rurales.

« Ce financement additionnel est un soutien important au programme d’action du gouvernement 2021-2026 et un boost pour le programme national d’approvisionnement en eau en milieu rural. Cet appui contribuera aux efforts du gouvernement pour rendre disponible l’eau potable sur toute l’étendue du territoire béninois dans un avenir proche », a déclaré Romuald Wadagni, Ministre d’Etat chargé de l’Economie et des Finances.

Cette enveloppe provient de L’Association internationale de développement (IDA) qui est une institution sous couvert de la Banque mondiale qui aide les pays les plus pauvres de la planète. Fondée en 1960, elle accorde des dons et des prêts à faible taux d’intérêt ou sans intérêts en faveur de projets et de programmes de nature à stimuler la croissance économique, à réduire la pauvreté et à améliorer la vie des plus démunis.

Amba/APC